Quid
Justitiae

Alain-Guy Tachou Sipowo

Vous êtes ici

Accueil Alain-Guy Tachou Sipowo

Alain-Guy Tachou-Sipowo détient une licence et une maîtrise en droit public de l’Université de Yaoundé II au Cameroun (2005, 2006), un Master en droit international et européen des droits de l’homme de l’Université de Nantes en France (2008), un Diplôme d’études supérieures spécialisées en relations internationales, option contentieux international de l'Institut des Relations internationales du Cameroun (2008). Il a été chargé de programme d’une association camerounaise de promotion de droits de l’homme de 2003 à 2008 et a successivement travaillé à la division des affaires juridiques du ministère camerounais des Affaires étrangères, au service des affaires juridiques et de la coopération internationale de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle, au greffe du Tribunal pénal international pour le Rwanda et à la Division des victimes et des Conseils de la Cour pénale internationale. À l’automne 2008, il a rejoint l’Université Laval où il a obtenu une maîtrise en droit (2011) et termine actuellement ses études de doctorat en droit international pénal sur la question de l’impact de la confidentialité sur l’effectivité de la Cour pénale internationale. Il détient plusieurs honneurs au Canada et à l’étranger, dont la bourse John Peters Humphrey en droits de l’homme et organisations internationales du Conseil canadien de droit international (2009 et 2010) et le Diplôme de l’Académie de droit international de La Haye (2011). Il a servi comme officier de droits de l’homme à la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (2010-2011) et a régulièrement été assistant de recherche au Programme Paix et sécurité internationales de l’Institut québécois des hautes études internationales. Il est chargé de cours à la Faculté de droit de l’Université Laval.

Une possible conciliation des droits humains et l’investissement :...

21 Novembre 2016

Pendant que la signature de l’accord économique commercial global (AÉCG) UE-Canada bloquait sur le système de règlement des différends dit « privé », la Société africaine pour le droit international...

17 juillet - Journée de la justice internationale pénale

17 Juillet 2013

  Omar Al-Bashir, le président du Soudan, qui fait l’objet de deux mandats d’arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI) pour génocide et crimes contre l’humanité au Darfour, est le présumé...

17 juillet - Journée de la justice internationale pénale

17 Juillet 2013

  Omar Al-Bashir, le président du Soudan, qui fait l’objet de deux mandats d’arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI) pour génocide et crimes contre l’humanité au Darfour, est le présumé...